Top news

Concours corps des mines

Près de 80 des jeunes diplômés décident de se lancer dans la vie active et trouvent un travail dans les deux mois après la fin de leurs études.Chercheurs en herbe, a loccasion de la fête de la science, qui se déroulera du 7


Read more

Devenir gardien de police municipale sans concours

La rémunération des cadets de code reduction canalplay vod la République est de 687 brut par mois et celle des ADS de 1 316 nets en Île-de-France et de 1 242 nets dans les autres régions.Formation - La formation du gardien de la


Read more

Zizzi voucher code metrocentre

The new, super-slim TomTom VIA series holds the latest navigation technology, in a fresh, sleek design including an integrated Fold Go EasyPort Mount.In general Zizzis are quite generous with their vouchers.Ability to read and understand English.Free Lifetime Traffic Map Updates.Easily find millions of


Read more

Remise en question des 35 heures


Dans les blocs opératoires, lorganisation du travail serait perturbée par le manque de personnel qui découle de la mise en place des 35 heures.
La pression était très forte, nous avons cédé, cest mon regret principal », a-t-il déclaré en octobre 2014 devant une commission denquête sur limpact de la réduction annales concours externe sapeur pompier professionnel du temps de travail, mise en place par lassemblée nationale.
"C'est l'engagement qui est celui du Premier ministre et du gouvernement, il n'y a pas de proposition possible a enchaîné le chef du gouvernement.A l'Assemblée nationale, le chef du gouvernement s'est voulu plus ferme : "Je vais vous décevoir : la position qui est la mienne et qui a toujours été la mienne, c'est que la durée légale du travail est de 35 heures et elle ne changera.Ils sappuient pour cela sur une étude de lInsee datant de 2011 qui démontre que leur suppression naurait quun impact marginal.Le problème est quau fil des ans, les stocks nont cessé de gonfler.En outre, le passage aux 35 heures permettait un allègement des charges sociales sur les bas et moyens salaires si un accord était signé par des syndicats majoritaires dans l'entreprise ou ratifié par une majorité de salariés.«Aujourdhui, certains soignants préfèrent travailler par plages de 12 heures pour grouper au maximum le temps passé à lhôpital.Désormais, les salariés bénéficient d'une exonération d'impôt sur le revenu et d'un allègement des cotisations sociales tandis que les employeurs bénéficient d'une déduction de cotisations patronales.



Jean-Marc Ayrault est revenu mardi, lors des questions au gouvernement, sur sa déclaration publiée le matin même dans.
"Ce n'est ni de la faiblesse ni de la maladresse mais de la politesse a-t-il encore déclaré en évoquant le lecteur qui l'avait interrogé à ce sujet.
Déjà très vite, mardi matin, le chef du gouvernement avait atténué ses propos en assurant sur France Info qu'il n'était "pas question de revenir sur les 35 heures parce que ce n était) pas la cause de nos difficultés économiques".
Lire : Lune de miel entre Manuel Valls et le Medef.
15h24, le, modifié à 11h40, le Le Premier ministre tente d'atténuer la polémique qu'il a lui-même suscitée.Mais cet objectif na jamais pas pu être atteint, soit que les hôpitaux naient pas eu les moyens de recruter, soit quils naient pas trouvé de candidats disponibles sur certains postes.Enfin, pour les cadres, la réduction du temps de travail est rendue possible par l'attribution de jours de Réduction du Temps de Travail (RTT).Sils devaient demain passer à 7 h 30 de travail, ils ne bénéficieraient plus que de 15 jours de RTT par.Alors que le débat politique porte sur la remise en question des 35 heures, l'occasion nous est donnée de faire un rappel historique de l'adoption des 35 heures et des modifications intervenues depuis.Valls na donc pas franchement innové.En 2005, la loi portant réforme de l'organisation du temps de travail dans l'entreprise réaffirme le principe de la durée légale du travail à 35 heures mais en assouplie les modalités d'application.



«Il nest pas question que les personnels paient la note de cette remise en cause des jours de RTT, ni quon remette en cause la qualité des soins souligne Gilles Damez, un des secrétaires permanents du syndicat Force ouvrière pour lAP-HP.
Avant 2002, un grand nombre de soignants travaillaient huit heures par jour.


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap